Poker Belgium Club Mons

Le forum du club
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lecture passe-temps : Gerez votre argent

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 149
Age : 39
Localisation : Mons
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Lecture passe-temps : Gerez votre argent   Mar 28 Oct - 14:35

Le poker est un jeu d'argent et jouer avec l'argent est certainement quelque chose de dangereux. C'est pourquoi des règles draconiennes s'imposent dès qu'il s'agit de poker afin d'être un joueur financièrement raisonné. On parle alors de budget poker. Cela n'a rien d'étonnant, surtout si l'on a une famille à nourrir, car en bon gestionnaire, on gère forcément un budget vacances, un budget loisirs, un budget alimentation… Alors pourquoi pas un budget poker ?

Un budget est une somme allouée par tranche de temps (le plus souvent mensuelle) pour couvrir des dépenses déterminées. Une dépense est possible tant qu'elle ne fait pas exploser le budget duquel elle dépend.

Elle est impossible dans le cas contraire ou étalée sur plusieurs tranches. Il faut s'habituer à créer un budget poker et à le gérer nous même. Si l'on décide d'allouer 150 € par mois au poker par exemple, le mieux est de verser cette somme sur un compte à part.

Pourquoi ? Tout simplement parce que le budget poker est un peu spécial et que contrairement aux autres budgets, qui ne représentent que des dépenses, le budget poker doit aussi gérer des recettes, qui sont les gains en tournoi ou en cash-game.

Un compte en banque dédié est pratique pour le jeu en ligne ; une enveloppe dédiée physiquement sera plus appropriée si l'on utilise des espèces en quantité.

La chose la plus importante à comprendre est qu'il ne faut pas se lancer dans cette aventure si l'on n'a pas le budget en face. Cela est crucial pour notre bonne santé mentale et financière et ne pas tomber dans l'addiction aux jeux. Ceux qui l'oublient en paie souvent le prix.

A force de mélanger les dépenses du jeu avec les dépenses vivrières, on finit toujours par tailler dans ces dernières. Et par tomber dans deux travers infernaux : plus un joueur perd et plus il court derrière son argent, donc plus il doit augmenter ses mises, et plus il perd, plus il perd la notion du pouvoir d'achat de l'argent.

Les gros perdants au poker sont souvent étonnés de voir que leurs amis non-joueurs manipulent pour leurs dépenses des sommes infiniment plus faibles qu'eux, et obtiennent en échange des biens qui assurent leur bien-être et améliorent leur vie.

Et c'était sans compter sur la mauvaise nouvelle des 15%. De quoi s'agit-il ? C'est simple et cruel : les joueurs qui pratiquent le poker dans les lieux professionnels (cercles, casino, poker en ligne) ne génèrent que 15% de gagnants environ. Les 85% restants perdent de façon durable...

Et le plus fort, c'est que ces 15% ne sont pas toujours les mêmes. Parmi eux figurent notamment ceux qui ont gagné de gros tournois, donc qui assurent leur gain annuel en une seule fois. On trouve aussi les gagnants de cash-games réguliers, qui sont les vrais professionnels du poker car ils tirent leur survie financière du poker. Leur proportion est toutefois infime.

Dans la mesure où seuls 15% au mieux des joueurs vivent du poker, on comprend pourquoi devenir professionnel est aussi difficile. Techniquement parlant, mais aussi dans ce que cela implique comme adaptations dans la vie de tous les jours.

En effet, la vie de professionnel exige au moins 5 compétences : une technique irréprochable, une discipline de fer, une gestion du temps parfaite, une vie sociale assez souple et une gestion financière sans faille. D'où l'importance d'un budget.

A cela s'ajoute la question fiscale : en France, le joueur de poker professionnel n'a pas de statut fiscal, moyennant quoi il tombe dans la catégorie fourre-tout des BNC (bénéfices non commerciaux), où sont prises en compte les dépenses et recettes avec tout ce que cela à d'arbitraire.

Car comment prouver que l'on a perdu ou gagné X €uros dans une partie privée, où aucun justificatif n'est délivré ? Sans parler du statut du gain au poker, jeu considéré comme "jeu de hasard" par la loi française actuellement, donc donnant droit à zéro impôt.

Franchise remise en cause par certains fiscalistes dès lors que le gain devient régulier. Autant dire que la gestion de son argent au poker n'est pas chose facile. La première chose à faire est de créer son budget. Ensuite il faut le gérer et faire face aux éventualités du jeu.

Le grand joueur Amarillo Slim Preston a déclaré un jour que "le poker est une façon difficile d'avoir une vie facile". A méditer…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pokermons.be
 
Lecture passe-temps : Gerez votre argent
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poker Belgium Club Mons :: Règles et stratégies du poker-
Sauter vers: